unassailable ‘fit & forget’ pressure moulded cable systems for hostile environments

Histoire

SMI team and partners

Chronologie de la Technologie

1930

Percée technologique par Imperial Chemical Industries Laboratories (ICI) qui développe du polyéthylène (polyéthylène ou PE). C’était plus dur, plus facile à traiter et non hygroscopique par rapport aux matériaux alors utilisés pour les câbles sous-marins (gutta percha).

1961

Le premier câble en polyéthylène posé par Submarine Cables Limited (SCL). À cette époque, les sous-marins britanniques comptaient sur des presse-étoupes pour sceller les câbles à travers la coque sous pression. Les exigences d’accroitre la profondeur et la pression hydrostatique exigeaient une méthode complètement étanche et résistante aux chocs pour faire passer les câbles à travers les coques sous pression. Une nouvelle technologie, développée pour coller et mouler des gaines PE aux stations de répéteurs de câbles de télécommunications sous-marines, a été identifiée par le ministère de la Défense comme une solution à cette exigence critique des sous-marins.

1959-62

Les premiers presse-étoupe sous-marins (PHG) mis au point par SCL à Erith, Kent. L’un des jeunes scientifiques et ingénieurs était John Wise qui, une trentaine d’années plus tard, devient l’un des fondateurs de Scientific Management International.

Années 70

Les sous-marins de la classe Oberon sont équipés de presse-étoupes moulés en PE et de câbles PE – une première mondiale. 27 sous-marins construits pour la Royal Navy et pour les marines canadienne et australienne.

1960-99

Plusieurs autres classes de sous-marins nucléaires sont équipés de câbles PE et de presse-étoupes de coque sous pression obturant avec succès les câbles dans les coques pendant plus de 20 ans.

SMA UK Logo

1992

Scientific Management Associates (SMA) crée par Keith Wells avec John Wise en tant que Design Manager ouvre une usine à Fareham Hampshire, en Angleterre.

1993

SMA remporte sa première commande majeure de Ferranti Thompson pour des presse-étoupes et des câbles de sonar pour la frégate de type 23. Cela sera précurseur du même système sur les frégates de type 22, les destroyers de type 42 et 3 porte-avions (45 navires).

1995

SMA se développe et doit déménager à Andover Hants.

1997

La société mère SMA Australia établit une nouvelle politique selon laquelle la croissance de SMA UK doit couvrir une gamme de technologies et de marchés différents, au-delà des moulages pour environnement hostile. Le Ministère de la Défense au Royaume-Uni invite SMA à commencer la qualification pour obtenir l’approbation de savoir-faire PTS14299 pour la fabrication de produits sous-marins. SMA obtient la qualification.

SMA souscrit un bail à long terme pour y établir une nouvelle usine qui est officiellement inaugurée par Sir Robert Walmsley, chef des achats de la défense et le très honorable Sir George Young MP.

SMA remporte le premier contrat de support de pièces de rechange du Ministère de la Défense et continue de nouer des relations avec GEC / Thompson Marconi (devenu Thales), Vosper Thorneycroft, Lucas, Strachen et Henshaw, Honeywell, Babcock et les hauts-commissariats canadien et australien, entre autres.

1998

SMA et le fabricant allemand de connecteurs GISMA commencent à travailler ensemble.

2007

Lancement du premier sous-marin de classe Astute. Il est équipé du Sonar 2076 fabriqué par Thales UK intégrant des harnais en PE de SMA.

2009

SMA remporte le premier contrat de soutien des sous-marins de la classe Victoria au Canada après avoir fourni l’ancienne classe Oberon depuis 1997.

2010

SMA commence à travailler et développer avec BAE Systems un système de télémétrie à haut débit pour la future génération de sous-marins.

2011

SMA s’associe à Tyco (devenu TE Connectivity) pour concevoir et fabriquer des câbles de harnais de sonar externe pour le nouveau sous-marin français Barracuda.

Introduction et formation au Lean Manufacturing dans l’usine.

Scientific Management Associates logo

2012

Projet hydrolien fourni à MCT (Marine Current Turbines).Signature d’un accord à long terme avec le Ministère de la Défense pour des éléments de support en service.

2014

Rénovation majeure de l’usine.

SMA reçoit un prix de la part de BABCOCK en reconnaissance des équipements et du soutien fournis dans le cadre du programme de sous-marins de classe Vanguard.

2016

La direction finalise un Management Buy Out avec SMA (Aust) Pty et nomme un nouveau conseil d’administration.

Scientific Management International new logo

2017

Ouverture de nouveaux bureaux et opérations commerciales en France et en Australie. SMA devient Scientific Management International (SMI) reflétant ainsi la dimension internationale de son activité croissante.

Le contre-amiral Tim Hodgson reconnaît les 20 années d’approbation continue des capacités de SMI en visitant l’usine d’Andover.

2018

SMI obtient le statut Bronze Supply Chain 21 (SC21) devenant ainsi partenaire collaboratif de Thales Maritime Mission Systems UK.

SMI fit and forget logo

2019

Simex Defence devient partenaire commercial stratégique pour SMI au Canada